Vivre avec le lapin de Pâques, c'est comment ?

By Auréline - mars 26, 2018


Pour Pâques j'avais prévu de te faire un article avec une recette d'agneau pascale alsacien végane et puis mon four n'est malheureusement pas en état de marche. Et il y a quelque jour je suis allé chercher du foin et de la litière pour mes deux amours dans une jardinerie. Dans cette jardinerie il y avait une affiche "-10% sur les lapins nains pour Pâques" comme chaque années en fait. Et ce genre de choses m'énervent au plus haut point, cela pousse encore plus les gens à un achat compulsif d'un être vivant. Ce genre de promotions encourage les gens à accueillir un lapereaux chez eux sans connaître ses besoins et les contraintes lié à l'accueil d'un être aussi complexe qu'un lapin. Ces animaux finiront la plupart du temps soit abandonnés dans le froid soit cloîtrés dans une cage où il seront malheureux toute leur vie. C'est pourquoi aujourd'hui je vais te parler de ce qu'est vraiment la vie avec un lapin et plus particulièrement de toutes les contraintes qu'il y a à avoir un lapin.




UN HABITAT ADAPTÉ

Non un lapin ne vit pas en cage, il a besoin de courir, de sauter, de gratter, etc. Il ne peut donc pas vivre dans une cage, il lui faut au minimum un enclos avec une possibilité de sortie pendant les heures d'activité de minimum quatre heures. Le mieux est bien sûr la liberté totale. Donc oui l'habitat d'un lapin prend de la place et demande également un entretien régulier et plus particulièrement pendant l'apprentissage de la propreté. Un lapin épanoui dans son environnement sera normalement bien plus proche de vous et sera bien plus agréable à vivre.




DU MÉNAGE ENCORE ET ENCORE

Certains lapins sont propres et font toujours leurs besoins dans leurs litières mais d'autre ne le font pas pour diverses raisons (marquage de territoire, mécontentement, ...). Et forcément quand on ne veut pas vivre dans ce qui s'approche d'une étable, le ménage prend une grande part dans nos vies. Les crottes, les pipis intempestifs, le foin, les poils, ... En fait si tu es maniaque tu oublies le lapin. Chez nous on passe le balai au moins une fois par jour (quand on oublie on le regrette vite), l'aspirateur tous les trois jours, la serpillière tous les trois jours (et à chaque fois que Lukoum fait pipi quelque part) et bien sûr le changement de la litière tous les trois jours en hiver et tout les deux jours en été. Donc si tu as bien compris tu sais maintenant que si tu accueilles un lapin tu vas passer ta vie à faire le ménage (ou que tu vas vivre dans une étable).




ON OUBLIE LA DÉCORATION

Quand on vit avec un lapin on apprend bien vite qu'ils se foutent totalement de la décoration. On oublie les paniers et les jolies plantes et on dit bonjour aux grilles et gaines de protection en tout genre. C'est tout sauf beau mais c'est indispensables, les lapins aiment grignoter tout ce qu'il ne faut pas grignoter. Si vous venez chez nous vous le verrez vite il n'y a aucune décoration accessible aux lapins, pour éviter qu'il s'amuse à grignoter tout cela. Non seulement les dégâts peuvent vite coûter chère, mais en plus cela peut vite être dangereux pour le petit fripon aux grandes oreilles (électrocutions, occlusions intestinales,...)




UN SUIVI MÉDICALE QUOTIDIEN

Les lapins sont très fragiles et peuvent très vite tombé malade, le seul problème c'est qu'il ne le montre pas et la maladie peut très vite devenir très grave. Il est donc impératifs de bien vérifier quotidiennement l'état de ses oreilles et de ses yeux ainsi que de bien surveiller qu'il aille à la selle et qu'il n'est pas l'arrière train sale. Il faut également lui couper les griffes très régulièrement, le brosser au moins une fois par semaine (tous les jours pendant les périodes de mue) et le peser au moins une fois toutes les deux semaines afin de vérifier qu'il n'est pas perdu de poids. Il faut aussi prendre en compte le fait que tu peux être amené à aller souvent chez le vétérinaire et que cela peut vite revenir très chère surtout que tous les vétérinaire ne sont pas forcément apte à soigner correctement un lapin. En tout cas il devra voir le vétérinaire au moins une fois par an pour sa vaccination et son check-up annuel. Il faut également penser à la stérilisation qui est indispensable pour un lapin. Au moindre problème il faudra tout de suite aller chez le vétérinaire (y compris si il est cinq heure du matin ou que c'est un dimanche).



UNE ALIMENTATION AU GRAMME PRÈS

Un lapin doit avoir une alimentation équilibré afin de ne pas avoir de problème de santé. Il doit avoir accès à un foin de qualité 24h/24 ainsi qu’à de l’eau propre et changer chaque jour dans une gamelle (on oublie les biberons). Il devra chaque jour avoir des légumes frais (au moins quatre différents) et bio (autant que possible), sa portion devra être calculé en fonction de son poids (10% du poids d’un lapin adulte) et donc pesé à chaque fois (liste de légumes que l'on peut donner ici). Les granulés devront être de qualité et obligatoirement sans céréales. Il ne faut absolument pas lui donner de graines ou de quelconque produit transformé à base de graine (pain, biscuit, …). Autant dire que c’est du sport et qu’il faut une très bonne organisation afin d’offrir à un lapin une bonne alimentation. 




DU TEMPS DISPONIBLE CHAQUE JOUR

Un lapin c’est un peu comme un enfant, il a besoin d’attention. Chaque jour, il a besoin de contact avec vous, de jouer, d’avoir des câlins. Sans cette attention il peut déprimer et arrêter de s’alimenter, ce qui peut vite devenir très grave chez un lapin. 



Voilà un peu ce qu'est la vie avec un lapin, il y a bien sûr tellement plus de choses à savoir, mais cela te donne un petit aperçu. Si tu aimerais adopter un lapin je t'invite aller sur ce site où tu trouveras toutes les informations sur les besoins du lapin. Et je t'invite également à partager cet article autour de toi afin que les achats compulsifs de lapin à Pâques s'arrête.


Je t’embrasse fort, 
Auréline. 

  • Share:

You Might Also Like

0 commentaires