Comment j'organise mon temps de travail : la méthode Pomodoro



Aujourd'hui j'avais envie de te parler d'une méthode de travail que j'ai adoptée depuis que je travaille à plein temps chez moi : la méthode Pomodoro. Je vais donc dans cet article en quoi consiste cette méthode et ce qu'elle m'a apporter. Mais d'abord faisons un point sur comment s’organisait mon travail avant.

Quand je ne travaillais pas à plein temps à mon compte et que j'avais un emploi à côté de mon activité de photographe, j’adoptais en fait le rythme de travail que j'avais en entreprise. Je travaillais donc huit heures par jour avec dix minutes de pause en milieu de mâtiné et d'après midi et quarante-cinq minutes de pause déjeuner. Le truc c'est que, tout comme en entreprise, ma concentration chutait assez vite et vu que j’étais à la maison j'arrêtai et repoussais à plus tard mes tâches. Ce qui faisait que je prenais vite du retard et que je n'étais vraiment pas efficace. Il y a un peu plus d'un mois, j'ai commencée à travailler à temps plein à la maison et je ne pouvais plus me permettre de perdre du temps ainsi et j'ai donc cherchée une méthode de travail qui pourrait me correspondre. C'est comme ça que j'ai découvert la méthode Pomodoro et j'ai gagnée en efficacité directement.

En fait cette méthode est très simple, il suffit d'utiliser un minuteur (manuel ou sur téléphone) pour diviser ton travail en intervalle. L'intervalle classique de travail pour cette méthode est de 25 minutes mais si tu travaille en entreprise tu peut aussi l'adapter en adaptant bien sûr les temps de pause qui vont avec. Ces temps de pause sont soit de cinq minutes soit de quinze minutes. Les pauses après les trois premiers intervalles sont de cinq minutes et celle après le quatrième de quinze minutes. Une fois la pause du quatrième intervalle écoulé il faut recommencer un cycle de pomodoro.

Il arrive d'avoir quelque chose qui vient en tête et que l'on à peur d'oublier ou d'être interrompu par un élément extérieur (facteur, collègue qui pose une question urgente,...). Dans le premier cas il suffit de noter l'idée ou la chose à faire par la suite sur un carnet ou un papier à côté de soit afin de ne pas l'oublier. Dans le deuxième cas, tu n'as pas le choix d'interrompre ton intervalle pour faire cette autre chose et il faudra alors reprendre l'intervalle à zéro.

Le premier intervalle de la journée est (normalement) toujours réservé à la planification de la journée et des tâches à accomplir. Par exemple sur la journée que tu vois sur la photo illustrant l'article, j'ai planifié chaque tâche que j'avais à accomplir dans ma journée de travail (ici c'était une journée blogging pour éviter d'avoir à cacher des informations professionnelles) et j'ai estimé combien d'intervalle chaque tâche me prendrais. Faire ce planning me prend donc vingt-cinq minutes dans ma journée, mais me fait gagner un temps considérable sur le reste de la journée puisque j'ai priorisée les tâches que j'ai à faire et sait environ combien de temps elles vont me prendre. Tu peux d’ailleurs télécharger cette fiche gratuitement ici.

Cette méthode de gestion du temps a vraiment sauvée la vie de mon entreprise, depuis que je l'utilise je n'ai plus aucun retard et le soir j'ai vraiment l'impression d'avoir avancée dans mon travail. Et toi comment gère tu ton travail au quotidien ? Que ce soit en entreprise ou en indépendant dit moi tout en commentaire.

Je t'embrasse fort,
Auréline.


2 commentaires:

  1. Intéressant ton article ! Je ne connaissais pas la méthode pomodoro et je pense qu'elle peut me filer un coup de main au quotidien ! Je suis salariée et auto-entrepreneur à domicile et parfois, bosser de chez soi n'est pas facile !
    Je vais tester !

    A bientôt,
    Line
    https://la-parenthese-psy.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je confirme travailler à la maison c'est pas facile pour la concentration, perso c'est cette méthode qui m'as beaucoup aider :) J'espère que ça pourra t'aider :) A bientôt.

      Supprimer